/ Restaurant

桜上水のあぶらーめん

桜上水のあぶらーめん

Sakura Josui no AbuRamen

Je pense que je ne pouvais pas commencer cette série sur les Ramens sans parler de mon tout premier Aburamen. Aburamen est la contraction de “Abura” (qui signifie “huile” et de “Ramen”).

Bizarrement je commence par un bol de nouilles un peu à part. Car vous ne trouverez pas de bouillon dans ce ramen, il sera à côté.

Nous vivons à Sakura Josui, dans le quartier de Suginami (à prononcer Souguinami) et il y a un restaurant appelé あぶらー亭 (abura tei) super connu à pile 5 minutes de la maison.

On ne compte plus les fois où nous y sommes allés ni toutes les fois où nous y avons emmené notre famille et nos amis de passage.

facade-WS

Le restaurant de l'extérieur ne donne pas si envie que ça, la devanture est toute décrépie et pas du tout avenante. Et pourtant, c'est blindé tout le temps.

Un jour, je suis passée devant vers 2h du matin (ne me demandez pas ce que je faisais, je ne sais plus) et le restaurant était complet ! Ils faisaient encore la queue dehors. Un truc de fou.

Mais ce sont mes beaux-parents qui ont voulu le tester pour la première fois. Ils avaient envie de goûter à un restaurant local, authentique, et surtout proche de la maison parce qu'on avait beaucoup (beaucoup, beaucoup) marché dans la journée.

Qu'à cela ne tienne, je leur dis que j'en connais un. Mais j'ai précisé "Attention, je passe devant souvent, il y a du monde tout le temps, mais je n'ai jamais testé !"

Ça, c'était il y a deux ans. Aujourd'hui, je peux dire que j'ai bien testé xD

À l'époque, je ne savais pas aligner deux mots en japonais. J'étais encore à l'étape d'apprentissage de mes katakana et j'avais une faible maîtrise de mes hiraganas. Alors, pour commander, c'était la croix et la bannière.

Le menu est en japonais sur une petite pancarte jaunie par le temps et le gras. Tout comme les murs et la salle en général.

Ne vous attendez pas à un restaurant bien sous tout rapport. La bouffe y est délicieuse, mais si vous êtes un pointilleux de la propreté passez votre chemin.

La première fois, on commande un bol de Tonkotsu (Bol de nouilles dans un bouillon épais au porc) et un bol de ramen "classique", bouillon clair à la sauce soja.

C'était bon. Mais autour de nous on voyait tous les autres clients avec un bol bleu, des nouilles sans bouillon, deux belles tranches de Char siu et un petit bol avec un bouillon...

Révélation, quand tu me frappes… On a compris, on n'a pas pris la spécialité du restaurant !

On y est retourné une deuxième fois. Toujours avec les beaux-parents. Et cette fois-ci, on commande LE FAMEUX ABURAMEN.

IMG_20161020_204918-WS

Alors Julien nous explique que Abura veut dire "huile" et que c'est sûrement des nouilles à l'huile. Capitaine Obvious, bien le bonjour !

Mais des nouilles à l'huile… Dis comme ça, ça donne carrément moins envie.

Je vous passe les étapes d'incertitudes, de culpabilité et de doutes. On a commandé, on a goûté, on a tout simplement joui des papilles.

Fin de l'histoire !

C'était "fucking delicious" !

En plus, l'ambiance du restaurant est top (le soir). Ils sont 5 mecs à tenir le ramen shop. Tous différents les uns des autres, tu pourrais presque en faire un manga autour du Ramen tellement ils sont reconnaissables et inspirants. (Oui, j'ai déjà les 3 premiers tomes en tête).

Ça gueule, ça fume (les clients hein), ça crie "irasshaimase” (plus ou moins “bienvenue") quand tu rentres, ça crie les commandes, ça crie "merci" quand tu pars.

Ma grand-mère était un peu choquée au début et finalement elle a passé un bon moment. Ma mère, elle, les a surnommés les pirates… Non, ils n'ont pas de cache-oeil, mais ils portent un foulard noir sur la tête. Moi, j'ai très bien compris l'allusion !

Quand nos amis y vont pour la première fois, ils demandent souvent d'y retourner s'ils ont le temps.

C'est aussi bon que ça.

Et au niveau du prix, ce n'est vraiment pas cher : 680¥ le aburamen.

Tu te souviens de mon article de présentation sur la série des Ramens ? Et ben celui-ci fait partie de la catégorie des restaurants où tu commandes à table et celui aussi qui propose autre chose que des ramens.

chahan-WS

Leur riz cantonais est délicieux (“cha han”). Leurs gyozas aussi. Ils ont 3 types de gyozas : à l'ail, aux songes (tarot) et aux crevettes. Ils ont l'air d'être fait maison. Pour moi, ils font partie des meilleurs gyozas que j'ai pu manger. Mais peut-être que je n'en ai pas assez mangé pour les déclarer comme étant les meilleurs tout court.

IMG_20160910_154831-WS

Oui, on aime se faire des festins comme ça ;)

D'ailleurs, quand il y a un peu trop d'attente, ils nous offrent des gyozas. #VIP #JaimeTropMonQuartier #OnSeSentTropFrais

Je peux encore parler longtemps de ce restaurant, mais je vois que tu es fatigué·e de me lire.

Alors ? La prochaine fois que tu viens à Tokyo, on y va ensemble ?

Adresse : 1 Chome-22-9 Shimotakaido, Suginami-ku, Tōkyō-to 168-0073
Téléphone : 03-3302-2266

Jenny

Jenny

Je m'appelle Jennifer, j'ai 27 ans cette année et je vis au Japon. Passionnée de voyages mais aussi de livres, de séries télévisées et de cuisine.

Read More