/ Administratif

Emmener son animal au Japon - Partie 1 : les démarches avant départ

Venir avec son animal de compagnie au Japon n'est pas compliqué en soi. Le processus est simplement long, coûteux et demande de l'organisation.

Ce dossier étant particulièrement gros, j'ai décidé de le découper en plusieurs parties :

  • Partie 1 : les démarches avant départ (vaccins, prises de sang, notifier l'aéroport et les douanes...)
  • Partie 2 : prendre l'avion avec son animal et l'arrivée au Japon (choisir la bonne compagnie, préparer son animal, réserver un taxi...)
  • Partie 3 : aller à la mairie pour enregistrer votre animal (obligatoire, uniquement pour les chiens)
  • Partie 4 : l'équipement du bon maître : la bouteille d'eau et les sacs à caca !

Part1

On peut voir sur le web quelques articles traitant de l'importation d'un animal au Japon, mais c'est souvent assez flou et incomplet.

Je parlerai donc ici de notre expérience concrète pour faire venir nos deux chiens :

Maki et Yama

Cependant le processus est sensiblement le même pour les chats.

Qui peut ramener son chien ?

N'importe qui peut ramener son chien tant qu'il remplit toutes les démarches en temps et en heure. Vous pouvez tout à fait venir avec votre animal pour vos vacances, mais le processus étant coûteux, ce sont essentiellement les détenteurs d'un visa de longue durée qui font venir leur chien au Japon.

Trouver un bon vétérinaire

Le plus important dans cette aventure sera de trouver un bon vétérinaire ayant déjà fait des exportations d'animaux. Au Japon sera évidemment un gros plus !

Jusqu'à l'étape 4, nous vivions à Montréal au Canada, nous avons donc commencé les démarches avec un vétérinaire très compétent qui avait déjà envoyé des chiens au Japon et surtout bilingue (anglais/français) : tout s'est très bien passé, il savait comment s'y prendre.

Par contre, notre vétérinaire française qui s'est occupée de finir les démarches était très stressée et ne savait à peine parler anglais (les documents sont en japonais et anglais uniquement)... C'était pas très rassurant...

Je vous conseillerai donc de questionner votre vétérinaire habituel et si celui-ci est hésitant, aller voir ailleurs ! Ce sera mieux pour vous et votre animal.

Le schéma classique

Le schéma classique est composé de 8 étapes pour les pays comme la France, la Belgique, la Suisse ou le Canada. Certains pays exempts de la rage comme l'Australie ou l'Islande en ont que 7.

1ère étape : le chien doit être identifié par une puce électronique

Maki chez le vet
C'est la première étape avant de faire le moindre vaccin. L'animal doit être identifié par une puce électronique répondant ISO 11784 ou 11785 (15 chiffres). Demandez au vétérinaire de bien vérifier que la puce fonctionne entre chaque étape.

Nous avions fait mettre une puce électronique le même jour que le premier vaccin pour gagner un peu de temps !

2ème étape : faire au moins 2 vaccins contre la rage

Une fois l'animal vacciné vous devrez faire au minimum 2 vaccins contre la rage. Chaque vaccin doit être espacé d'au moins 30 jours. Le premier vaccin peut se faire le même jour que la pose de la puce.

Quelques petites précisions : l'animal doit être âgé d'au moins 3 mois lors du premier vaccin et ce dernier doit être de type inactivé.

Nous avions fait 2 vaccins et attendu 1 mois entre chaque, rien de spécial pour cette étape !

3ème étape : faire un test antirabique

Le test antirabique consiste en une prise de sang à effectuer et à envoyer dans un laboratoire reconnu par le gouvernement japonais. La liste des laboratoires se trouve ici.

La prise de sang peut s'effectuer le même jour que le 2ème vaccin contre la rage, mais il est peut-être plus judicieux d'attendre quelques jours ou semaines afin qu'il fasse effet.

Normalement votre vétérinaire est équipé pour faire un prélèvement sanguin et il se chargera aussi de l'envoyer au laboratoire et de recevoir les résultats. Le titrage antirabique doit être égal ou supérieur à 0.5 IU/ml pour être valide. Si ce n'est pas le cas, retournez voir votre vétérinaire. Dans la plupart des cas il faudra revacciner votre animal et attendre à nouveau quelques semaines...

Nous avions attendu 2 semaines avant de faire le prélèvement sanguin. Le sang a été envoyé dans le Kansas aux USA, car aucun laboratoire canadien n'était reconnu. Les résultats étaient bons du premier coup !

4ème étape : attendre 180 jours

Time fly
La date clé du processus est la date de prélèvement du sang. Si celui-ci a été effectué le 26 mai 2016, votre animal pourra rejoindre le Japon 180 jours plus tard soit le 22 novembre 2016.

C'est l'étape la plus facile, car il n'y a rien à faire, juste attendre ! Bon, par contre j'avoue que c'est un peu stressant...

5ème étape : avertir les douanes japonaises au plus tard 40 jours avant l'arrivée.

Vous devrez avertir les douanes japonaises au plus tard 40 jours avant l'arrivée de votre animal. Pour ce faire, il faudra remplir un document Word et l'envoyer par email.
Le document demande des informations basiques telles que votre nom et l'adresse de votre pays, votre future adresse au Japon, le numéro de votre vol, les derniers vaccins de votre animal... Vous pouvez demander à votre vétérinaire de vous aider à remplir ce document.
Enfin, vous devrez envoyer par email ce document au service de douane de votre aéroport d'arrivée.

À savoir, que cette étape peut s'effectuer en ligne ici, mais il me semble que tout est en japonais...

Vous recevrez par email un PDF de validation avec un numéro de dossier à garder précieusement, il vous servira pour la suite !

Liens:

Lien vers le document

Exemple du document rempli

Adresses électroniques des douanes

Pour ma part, j'ai envoyé le document par email à l'aéroport de Haneda à Tokyo, j'ai reçu une réponse en moins de 2 jours ouvrés.

6ème étape : faire examen vétérinaire de bonne santé 24 à 48h avant le départ

Un examen de bonne santé doit être fait entre 24 à 48h avant votre départ par votre vétérinaire.

Le vétérinaire doit ainsi remplir un nouveau document appelé Certificat C qui se trouve ici.

7ème étape : faire signer les certificats par le gouvernement

Juste après l'examen vétérinaire vous devrez faire tamponner le Certificat C ainsi que le Certificat A par la DDPP (Direction départementale de la Protection des populations). Il se peut que vous deviez prendre RDV, prévenez à l'avance de votre arrivée !

On se trouvait déjà au Japon à ce moment, c'est donc ma mère qui s'est occupée des étapes 7 et 8. Tout s'est passé sans encombre. Merci Maman !

8ème étape : inspection à l'arrivée

Voilà ! Tout est terminé, maintenant il ne vous reste plus qu'à prendre votre avion avec votre toutou ! N'oubliez pas de vous faire un dossier avec tous les documents :

  • Certificat A rempli, signé et tamponné
  • Certificat C rempli, signé et tamponné
  • Notification des douanes japonaises de l'étape 5
  • Carnets de vaccinations de votre animal
  • Original du résultat du titrage antirabique
  • Son passeport

Prix et durée du processus :

En vous débrouillant bien le processus peut durer 7 mois. Mais je vous conseille de vous laisser au moins 2 mois supplémentaires pour éviter les problèmes. 9 mois me semble être la bonne durée pour entreprendre toutes les démarches.

La partie la moins rigolote de ce dossier est le prix... Cela dépendra de votre vétérinaire, mais en gros, vous pouvez vous attendre à ces sommes :

Bill

Vous l'aurez compris, ça coûte cher ! Environ 300 à 400€ par animal suivant votre vétérinaire.

Fin de la première partie

La prochaine partie sera divisée en deux : le vol (comment choisir la bonne compagnie, préparer son chien, acheter la cage) puis l'arrivée : les douanes japonaises, réserver un taxi...

Lien :

Pour ceux qui résident à Montréal, voici le site de notre vétérinaire :

  • http://cvetdj.ca/fr/
    Ils sont sur DELORIMIER et ROSEMONT. Notre vétérinaire était Dr David Quirion que je vous recommande chaudement.
    Vet montréal